Amor fraternal

 

Cuando B nació no me había planteado realmente como se iban a llevar estos dos hermanos. Los primeros días fueron un poco difíciles; a E le dio por tirar cosas por la ventana. Un día le dio un naranjazo a un pobre señor que pasaba debajo. Menos mal que estábamos en un primero.

Después las cosas mejoraron mucho y cuando se dio cuenta que no le quitaba su espacio lo aceptó y estaba encantado.

***

Quand B est né, je n’avais pas trop pensé à la relation entre les deux frères.  Les premiers jours ont été un peu difficiles pour E. ,il jetait par la fenêtre tout ce qui lui passait sous la main (pour attirer mon attention bien sûr). Un jour, il a frappé avec une orange un pauvre monsieur qui passait sous la fenêtre ! Heureusement on était au premier étage…

Après, les choses se sont arrangées, et il est content d’avoir un frère aujourd’hui.

IMG_20140730_130814-1-min

 

Pero desde hace unos meses ha llega otro momento difícil, B quiere jugar y juega con lo mismo que su hermano y con sus juguetes…. Y eso es duro, la propiedad privada es algo con lo que nacemos. 🙂

Así que después de un fin de semana que no ha parado de llover, en el que han tenido muchas horas para jugar, E estaba un poco harto, no tanto B que tiene carácter y le da igual que su hermano se enfade.

***

Mais depuis quelques mois, B veux jouer comme son frère et avec ses jouets….. Ça s’est dur !! La propriété privée c’est quelque chose avec laquelle on nait. 🙂 LOL

Comme le  WE a été  pluvieux, ils ont passé leur temps à jouer ensemble. E. en avait un peu marre, mais B. a beaucoup de caractère et ça lui est complètement égal que son frère se fâche.IMG_7099-min

 

 

El caso es que el domingo estaba yo sentada en el suelo y E me dice: “Mama tienes barriga, tienes otro bebé?”  Además de tomar nota mental de que tengo que adelgazar, le dije: “Es que quieres otro hermanito? A E se le ilumina la cara y dice: “si si otro que este me coge mis juguetes!” jajaj ya le tuve que explicar que aunque tuviéramos otro bebé este nos lo quedamos que no es cuestión de hacer cambio.

***

Dimanche, j’étais assise par terre quand E me dit : « maman tu as du ventre, as-tu un autre bébé ?? Mis à part  le fait que j’ai pris bonne note de maigrir, je lui ai répondu : « Tu veux un autre petit frère ou une petite sœur ? » Le visage d’ E.  s’illumine et il me dit : «  oui oui, parce celui-ci me prend mes jouets !!! » J’ai dû lui expliquer que même si on en avait un autre, B. restera avec nous pour toujours !WP_20150516_127-minIMG_8188-minIMG_7075-minIMG_6600-min